Roumanie : J’ai loupé ma migration

Quand j’ai annoncé à des amis d’amis que je partais en Roumanie, la réponse à laquelle j’ai eu droit ressemblait à ça : « T’as rien à faire ! ». Je ne connaissais pas plus qu’eux ce pays. Mais, c’est justement pour ça que je m’y rendais avec l’espoir de pouvoir les convaincre à mon retour qu’eux aussi aurait des choses à y faire, dont la principale serait d’enterrer leurs préjugés.
Lire la suite