Naufrage tunisien : en quête de vérité

En Méditerranée, un drame en suit un autre. Au lendemain du naufrage du 6 septembre 2012, la Tunisie se réveillait avec la disparition de près de 80 citoyens dans la mer Méditerranée qui la relie à l’Europe. Plus de deux ans après ce drame, la mère d’un disparu attend la vérité de la part du gouvernement. Lire la suite

Parole aux abstentionnistes

Leurs doigts ne sont pas marqués par l’encre bleue indélébile qui recouvre l’index de tout électeur tunisien. Quand on croise une de ces mains vierges, on s’empresse d’éveiller en elle un semblant de remords à coups de reproche, du type  « t’es pas un citoyen, toi ! ou bien, ce sera de ta faute ». Même la question « ti a3lech [mais pourquoi] »– l’accent tunisien aussi tonique qu’accusateur a ici toute son importance – sonne comme un reproche moralisateur. Lire la suite

« Si tu ne comprends pas l’arabe, rentre dans ton pays »

Derrière un regard fixe et sévère, Julius témoigne des discriminations dont il continue à être victime dans son quotidien d’étudiant africain sub-saharien en Tunisie. Rencontre avec Julius, étudiant camerounais à Tunis, qui préfère parler en anglais, de peur de voir son témoignage altéré. Une expérience humaine, que l’on ne peut contredire, qui vaut par et pour elle-même. Propos rapportés – sans immixtion  – par Limoune – ليمون.
Lire la suite

Pas de téléphone arabe ce soir

Inutile de revenir sur les EDRDJ (Explication Des Règles Du Jeu) du jeu que nous connaissons tous, arbitrairement nommé dans son appellation française : le téléphone arabe. (Les Arabes lui ont préféré le nom de التليفون المكسور – téléphone cassé, tout comme les Espagnols, les Grecs, les Russes…)
Lire la suite