Y’a Bon Awards – Quand le racisme se classe

Il y a la France que l’on aime et celle qui nous toise. Celle qui n’a plus peur de ses discours racistes et qui affiche ses tendances xénophobes dans la sphère publique, qu’elle soit politique ou médiatique. Le temps de la soirée de lundi dernier, Les indivisibles, militants pour la reconnaissance des Français dans leur diversité, ont investi la scène du cabaret sauvage, à Paris, pour la cérémonie des Y’a Bon Awards 2013, récompensant le meilleur du pire. Lire la suite