Tunisiens, ne jetez plus vos objets électriques défaillants

Mieux que le recyclage, la réparation permet de donner une seconde vie aux objets défectueux et de limiter la quantité de nos déchets numériques. Munie du récepteur endommagé de mon proprio, je me suis rendue samedi à la Maison de l’image pour ma première restart party, organisée par l’association el Fabrika. Lire la suite