Tunsie : Deux heures de faibles pluies et des rues inondées.

Pas de bottes de pluie pour que les enfants sautent dans les gigantesques flaques de Maharès. Pas de chaussée non plus pour faire craindre aux automobilistes un éventuel risque d’aquaplanage. A Maharès, à 30km de Sfax, seules les voies principales, menant vers d’autres villes et villages, ont été aménagées pour la circulation.
Lire la suite