Naufrage tunisien : en quête de vérité

En Méditerranée, un drame en suit un autre. Au lendemain du naufrage du 6 septembre 2012, la Tunisie se réveillait avec la disparition de près de 80 citoyens dans la mer Méditerranée qui la relie à l’Europe. Plus de deux ans après ce drame, la mère d’un disparu attend la vérité de la part du gouvernement. Lire la suite

Sri Lanka : à la recherche d’un refuge

Il ne reste plus que deux hommes, sur douze personnes, à l’atelier socio-linguistique que j’anime, à quelques heures de Paris. Deux hommes que le travail n’a pas extirpé de mon cours en journée. L’un, retraité. L’autre, réfugié. L’un, marocain arrivé en train il y a 50 ans, l’autre sri lankais débarqué il y a 150 jours. L’un, consterné, m’a lancé après l’atelier : « Y en a marre. Eux, ils arrivent, on les laisse venir sans problème. » L’autre, fatigué, m’a confié lors d’une sortie à Paris : « C’est difficile d’arriver jusqu’ici ».   Lire la suite

Roumanie : J’ai loupé ma migration

Quand j’ai annoncé à des amis d’amis que je partais en Roumanie, la réponse à laquelle j’ai eu droit ressemblait à ça : « T’as rien à faire ! ». Je ne connaissais pas plus qu’eux ce pays. Mais, c’est justement pour ça que je m’y rendais avec l’espoir de pouvoir les convaincre à mon retour qu’eux aussi aurait des choses à y faire, dont la principale serait d’enterrer leurs préjugés.
Lire la suite

« Si tu ne comprends pas l’arabe, rentre dans ton pays »

Derrière un regard fixe et sévère, Julius témoigne des discriminations dont il continue à être victime dans son quotidien d’étudiant africain sub-saharien en Tunisie. Rencontre avec Julius, étudiant camerounais à Tunis, qui préfère parler en anglais, de peur de voir son témoignage altéré. Une expérience humaine, que l’on ne peut contredire, qui vaut par et pour elle-même. Propos rapportés – sans immixtion  – par Limoune – ليمون.
Lire la suite

Révolution au futur – « On ne va pas attendre dix ans […] »

Quand on se faufile parmi des expatriés qui ont laissé une Tunisie à la douce et discrète odeur de jasmin (La Tunisie sous silence, Limoune, novembre 2007), ras-le-bol et incompréhension, mépris et déception entourent souvent les lendemains de la révolution.
Lire la suite

Pas de téléphone arabe ce soir

Inutile de revenir sur les EDRDJ (Explication Des Règles Du Jeu) du jeu que nous connaissons tous, arbitrairement nommé dans son appellation française : le téléphone arabe. (Les Arabes lui ont préféré le nom de التليفون المكسور – téléphone cassé, tout comme les Espagnols, les Grecs, les Russes…)
Lire la suite