Et si nous, usagers, nous faisions grève ?

Depuis la grève sans préavis des transports publics tunisois débutée hier à 17 h, les rails du métro de la capitale sont devenus le terrain de randonnée de bon nombre de Tunisiens. Certains, ce matin, ont opté pour le covoiturage, mais les rails sont encore peuplés d’usagers. A notre tour de lancer notre appel à la grève. Lire la suite