Timbuktu, un orientalisme à peine voilé

A l’affiche dans plusieurs salles tunisoises, le film Timbuktu d’Abderrahmane Sissako fait la part belle à l’image, à l’esthétique, à l’émotion quitte à faire vivre aux spectateurs le récit d’un ailleurs fantasmé. Onirique et à destination d’un public occidental, Timbuktu a intrigué Guenda, blogueuse italienne et moi-même et nous proposons ici de relever des représentations orientalistes du film sur lesquels rebondit la Tombouctienne Faty avec son expertise du terrain. Lire la suite

Top 10 des préjugés véhiculés par Nsibti laziza sur les habitants du Rif

Les pétards de l’Aïd sont épuisés, les enfants, sucres d’orge aux becs, ont cessé de crier, le calme précaire installé est l’occasion de miser mon top 10 – exercice proposé par Ziad Maalouf – sur Nsibti laziza, une série ramadanesque qui arrive à sa 3ème saison et qui abuse des préjugés pour pouvoir exister.

Lire la suite

Y’a Bon Awards – Quand le racisme se classe

Il y a la France que l’on aime et celle qui nous toise. Celle qui n’a plus peur de ses discours racistes et qui affiche ses tendances xénophobes dans la sphère publique, qu’elle soit politique ou médiatique. Le temps de la soirée de lundi dernier, Les indivisibles, militants pour la reconnaissance des Français dans leur diversité, ont investi la scène du cabaret sauvage, à Paris, pour la cérémonie des Y’a Bon Awards 2013, récompensant le meilleur du pire. Lire la suite

La Constitution ne reconnait pas la diversité des figues tunisiennes

Racisme. Rejet de l’Autre. Discriminations. Pour une fois, du côté de chez moi, le sujet a pas mal été relayé. Alors, face à la question commune  « Qu’est-ce-qui peut désunir une diversité ? » proposée par Danielle aux mondobloggueurs, Limoune –  ليمون s’intéresse à son assiette de figues tunisiennes.

Lire la suite

Tête de A’roubi

Les voleurs de cuivre ont de nouveau frappé, le 8 janvier, privant le quartier nord de Maharès (à 30km de Sfax) de la téléphonie fixe et de sa connexion Internet. Il s’agit du deuxième vol en moins de deux semaines. L’occasion pour Limoune –  ليمون, non pas de faire l’état des dégâts, ni de relayer le ras-le-bol des usagers de plus en plus dépendants du réseau des réseaux, mais de faire la lumière sur le suspect n°1
Lire la suite