A chaud

Impardonnable anniversaire

Hommage à Shaimaa al Sabbagh. Tunis. ©Limoune

Ceux qui gardent l’espoir d’une révolution en marche se font rares, et le nombre de personnes scandant encore « Révolution jusqu’à la victoire » s’est réduit le jour où Shaïmaa al-Sabbagh a été ciblée par trois balles policières sur la place Tahrir alors qu’elle s’apprêtait à y déposer une fleur en hommage aux martyrs de la révolution du 25 janvier 2011.

Et si nous, usagers, nous faisions grève ?

Métro tunisien absent de notre paysage depuis plus de 24h. © Limoune

Depuis la grève sans préavis des transports publics tunisois débutée hier à 17 h, les rails du métro de la capitale sont devenus le terrain de randonnée de bon nombre de Tunisiens. Certains, ce matin, ont opté pour le covoiturage, mais les rails sont encore peuplés d’usagers. A notre tour de lancer notre appel à la grève.

Place Tahrir, la DéroBée

Tahrir, desafecté. © Limoune

J’ai connu la place Tahrir bruyante, grouillante de monde. La place Tahrir inspirée et animée. La place Tahrir désillusionnée et fatiguée. Je regarde depuis peu la place Tahrir désaffectée, droguée aux anxiolytiques.

Deuil de la République – حداد الجمهورية

Nos drapeaux aux fenêtres - © Limoune

Je ne pensais pas que le deuil pouvait s’écrire mais le besoin de s’exprimer est difficile à refouler en ce jour de drame national. استيقظنا صباح عيد الجمهورية رافعين اعلام تونسية لكن لم يدم الاحساس بالافتخار طويلا اثر الاعلام عن […]

Questions à… une Tunisienne

Name : Mohamed Amine Abbassi Description:Tunisia is a woman, and every woman of the land is Tunisia à Jendouba

Il m’est très difficile de représenter ma bourgade outre-Méditerranée. Mais, à Dakar, en l’absence de chéchiya sur pied ou de gosier éduqué aux piments broyés, le choix ne m’a pas été laissé. Légitimité non assumée, c’est face aux mondobloggueurs que […]

Révolution au futur – « On ne va pas attendre dix ans […] »

Quand on se faufile parmi des expatriés qui ont laissé une Tunisie à la douce et discrète odeur de jasmin (La Tunisie sous silence, Limoune, novembre 2007), ras-le-bol et incompréhension, mépris et déception entourent souvent les lendemains de la révolution.