Bouillon de paix : rencontre avec Marie-Thérèse, directrice des projets Montessori en Egypte

Mélanger éducation à la paix, travail social et pédagogie Montessori en Egypte [vidéo en arabe] et vous vous trouverez nez à nez avec l’égyptienne Marie-Thérese Bishay. A l’occasion de la journée de la paix et pour poursuivre la découverte de la pédagogie Montessori, initiée par Nora, Limoune a frappé à la porte de l’ambitieuse, souriante et positive directrice des projets Montessori du centre One World en Egypte. Entretien.

Limoune : Pouvez-vous vous présenter et nous dire comment vous avez découvert la pédagogie Montessori ?

[Marie Thérèse mentionne Margaret Richardt. D’origine américaine, elle s’installe en Egypte en 1983 pour y fonder l’école internationale de Montessori, suite à une première expérience en Egypte en 1971.]

 

Limoune : Comment la pédagogie Montessori s’est-elle introduite en Egypte ?

 

Limoune : En Tunisie, mais aussi en France, l’éducation Montessori reste un privilège pour ceux qui ont les moyens de financer une école privée, comment avez-vous fait pour réussir à monter trois écoles dans les quartiers populaires du Caire à Imbaba, au Moqattam et à Manchiet Nasr ?

 

Limoune : Comment a été accueilli le projet ?

 

Limoune : Est-ce que vous pensez que l’éducation Montessori peut transformer une société ? Pourquoi ?

 

Limoune : Quelle est la principale différence avec la pédagogie de l’éducation nationale en Egypte ?

 

Limoune : Quels sont les apports de Maria Montessori à l’éducation à la paix ?

 

Nora : Nous venons de voir quels sont les objectifs relatifs à l’éducation que doit affronter l’Egypte, quels sont les défis relatifs à la paix, auxquels l’Egypte doit faire face ?

 

Nora : Comment votre centre contribue à semer des graines de paix dans les cœurs de la population égyptienne ?

 

Nora : Croyez-vous que l’Egypte sortira de la crise ?

[El Sahaab yourid signifie « le peuple veut ». La formule la plus connue scandée lors des révolutions arabes est « el shaab yourid isqat el nidham », ce qui signifie « le peuple veut la chute du régime ».]

 

Limoune : En ces temps d’instabilité dans le pays, quel message délivrez-vous en tant qu’éducatrice Montessori aux enfants ou à leurs parents ?

The following two tabs change content below.
Limoune
Un citron - qui en a marre qu'on le prenne pour un "citron"- aspire à déconstruire les préjugés sur les "ananas", les "bananes", les "poires", les "marrons", les "melons" et les "ctirons". #halteauxpréjugés

4 réflexions sur “Bouillon de paix : rencontre avec Marie-Thérèse, directrice des projets Montessori en Egypte

  1. Philomène dit :

    Chère Nora, contente de te trouver par ici,
    Chère Limoune, ravie de te découvrir,
    Merci pour cette rencontre avec Marie-Thérèse, pleine d’espoir, et encourageante pour mon parcours personnel. ça me donne envie de me former, enfin, à la pédagogie Montessori, mais comme c’est mentionné, les « détenteurs du titre » Montessori en France pratiquent des prix inaccessibles….
    Bonne continuation.

    • Merci Philomène pour ta visite. Je ne peux que t’encourager à suivre la formation si l’envie est présente. Les prix sont élevés, il est vrai. Tu peux opter pour la formation par module. Le coût sera le même mais tu pourras payer au fur et à mesure des modules. Bonne route 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *